Tous les articles Trois jours de rêve à Amsterdam

Trois jours de rêve à Amsterdam

Deux personnes assises à une table en bois avec vue sur le canal
Photo : Tripadvisor
Maria Kirsten Adelmann
Par Maria Kirsten Adelmann3 mai 2023 Temps de lecture : 12 minutes

Trois jours suffisent pour visiter à pied le petit centre-ville d'Amsterdam et découvrir ses incontournables. Pendant un week-end, plongez dans les chefs-d'œuvre de Vermeer et de Van Gogh, savourez de délicieuses bières dans les cafés bruns et laissez-vous séduire par le charme des canaux.

Notre itinéraire comprend ce qu'Amsterdam a de mieux à offrir, mais aussi des temps d'arrêt pour flâner et goûter à des spécialités locales. Si votre temps est compté dans la Venise hollandaise, vous ne voudrez pas perdre de précieuses minutes à arpenter la ville dans tous les sens. C'est pourquoi nous avons pensé chaque journée de manière à ce que votre expérience soit la plus fluide possible. Nous avons également parcouru les avis et notes de Tripadvisor pour que vous puissiez vous consacrer aux endroits préférés des voyageurs.


JOUR 1

Des gens se promenant sur la place à côté du musée Madame Tussauds, par un temps nuageux
La place du Dam ; Photo : Tripadvisor

LE MATIN : promenez-vous dans les rues médiévales

Commencez votre escapade à Centrum avec un petit-déjeuner dans la charmante cour du café De Koffieschenkerij, situé dans l'enceinte de l'Oude Kerk, la plus ancienne église de la ville. Ce monument se situe au cœur de la vieille ville et du quartier rouge d'Amsterdam. Après avoir fait le plein d'énergie, promenez-vous dans les environs et admirez les plus anciens bâtiments, canaux et rues d'Amsterdam, comme la Zeedijk, qui abrite aujourd'hui le dynamique quartier chinois, ou Nieuwendijk, une allée commerçante piétonne très animée. Profitez-en pour découvrir le célèbre quartier rouge. Il abonde en boutiques érotiques, en bars animés, en « coffee shops » proposant du cannabis, sans oublier les rues de De Wallen, où des travailleuses du sexe se tiennent derrière des vitrines (les photos sont interdites).

Profitez-en pour vous arrêter au musée Ons' Lieve Heer op Solder, une maison particulière datant du XVIIe siècle avec une église au dernier étage. Il ne vous faudra pas plus d'une heure pour explorer ce joyau caché aussi étrange qu'apprécié.

Avis de voyageur : « Le musée [Ons' Lieve Heer op Solder] est intrinsèquement intéressant et constitue un vestige de l'Amsterdam catholique clandestine. Il a été conçu avec tant de soin et de réflexion qu'il évoque aussi l'histoire de la démographie, de la vie domestique à la capitale et de la tolérance. La visite se fait à l'aide d'un audioguide facile à utiliser. Nous avons adoré. » —@MieageMB

L'APRÈS-MIDI : une cour intérieure aussi calme que la place du Dam est animée

Continuez vers le sud jusqu'à la place du Dam, et déjeunez à proximité chez Haring & Zo, un kiosque de rue qui propose une spécialité locale : le sandwich au hareng. Ne vous inquiétez pas, même si vous n'êtes pas particulièrement fan de poisson froid, vous allez adorer cet en-cas à la saveur iodée. Si vous avez une heure devant vous, optez pour la visite sans guide de l'immense palais royal et laissez-vous émerveiller par ses somptueuses chambres ornées de lustres et de statues. Toujours habité par la famille royale, pensez à vous renseigner à l'avance pour vous assurer que les visites ont bien lieu.

Rejoignez ensuite la Kalverstraat, une rue piétonne située plus au sud. Si l'effervescence de cette artère commerçante vous submerge, pas de panique : le Begijnhof, une cour médiévale aussi pittoresque que paisible, et l'une des plus anciennes de la ville, vous permettra de faire une pause loin de toute cette agitation.

Naviguez à travers les canaux jusqu'à la Grachtengordel et découvrez son marché aux fleurs (Bloemenmarkt), où des tulipes et d'autres fleurs sont vendues depuis le milieu du XIXe siècle. De plus, c'est l'endroit idéal pour dénicher des souvenirs bon marché, tels que des tulipes en bois. Pendant votre balade, assurez-vous de faire une pause dans l'une des nombreuses boutiques de desserts pour savourer une stroopwafel (nous avons un coup de cœur pour celles de chez Van Wonderen Stroopwafels). Ce biscuit gaufré fourré au caramel est si délicieux qu'il pourrait bien faire de l'ombre aux tulipes en tant que symbole de la ville.

VISITES DU CENTRE-VILLE D'AMSTERDAM

  • Si errer sans but n'est pas votre truc (ou si vous êtes allergique aux cartes), cette visite à pied de 2 h 30 est une excellente introduction au centre-ville médiéval, et passera en revue les principales attractions, mais aussi certains sites moins connus.
  • Animée par un guide local, cette visite à pied de quatre heures haute en couleur vous fera découvrir les habitants d'Amsterdam, d'une travailleuse du sexe à un propriétaire de café. Vous vous faufilerez dans le quartier rouge et au-delà, avec des arrêts dans un coffee shop (le genre qui propose du cannabis), une microbrasserie et un café brun pour une part de tarte aux pommes néerlandaise.
  • C'est un fait : vous pouvez couvrir beaucoup plus de terrain sur deux roues, et cette visite à vélo des incontournables et des joyaux cachés d'Amsterdam de trois heures le prouve. Elle vous emmènera pratiquement partout, de la Grachtengordel jusqu'au Vondelpark (le plus célèbre des Pays-Bas), en passant par le Begijnhof, au centre-ville.

EN SOIRÉE : Rijsttafel et concerts

Si le dessert vous a mis en appétit, c'est l'heure de dîner ! Direction le Sampurna, un restaurant indonésien situé dans le centre historique. C'est l'occasion de goûter à une autre spécialité de la ville, le« rijsttafel », une version néerlandaise d'un plat typique indonésien. Il se compose d'une variété de petites portions de fruits de mer, de viandes et de légumes à partager, accompagnées de riz.

Si vous avez encore de l'énergie à revendre, vous n'êtes qu'à 10 minutes à pied ou en tramway de la très animée Leidseplein. Les options, même très tard le soir, ne manquent pas. Essayez The Waterhole Live Music Bar, qui concentre tous les ingrédients nécessaires à une soirée inoubliable. C'est également l'occasion parfaite pour déguster des boissons néerlandaises, notamment des alcools locaux tels que la bière Bavaria et le genièvre, un gin aromatisé aux baies du même nom.

JOUR 2

Des personnes se promenant devant les tableaux Les Tournesols et Chambre à coucher de Van Gogh
Le musée Van Gogh ; Photo : Tripadvisor

LE MATIN : une galerie de l'âge d'or mondialement connue

Commencez votre journée au Rijksmuseum, palais et musée national des Pays-Bas. Essayez d'arriver à l'ouverture, dès 9 h, pour éviter la foule. Il est recommandé de réserver en ligne un billet avec un horaire précis, surtout pendant l'été, pour éviter les longues files d'attente. La galerie d'honneur se fait systématiquement prendre d'assaut, alors visitez-la en premier pour admirer tout ce que l'âge d'or de la peinture néerlandaise a à offrir, avec des œuvres d'artistes comme Vermeer et Rembrandt, dont vous ne voudrez d'ailleurs pas manquer « La Ronde de nuit », qui possède sa propre galerie. Après avoir contemplé les points forts du musée, n'hésitez pas à continuer d'explorer : même en trois heures, il semble impossible d'en faire le tour.

Avis de voyageur : « À l'extérieur, l'absolue majesté du [Rijksmuseum] est sans égale. Mais à l'intérieur, ce sont les œuvres d'art, la culture et l'histoire, galerie après galerie, étage après étage, qui vont vous époustoufler. Absolument stupéfiant. » —@String W

VISITES DU RIJKSMUSEUM

  • Téléchargez l'application Rijksmuseum sur votre téléphone. C'est un excellent outil qui propose des visites sans guide gratuites, dont une qui couvre les pièces maîtresses du musée et une autre qui se concentre sur la galerie d'honneur. Pensez à apporter vos propres écouteurs ! Si vous êtes tête en l'air, vous pouvez acheter une paire bon marché près de l'entrée.
  • La maestria des plus grands peintres de leur temps vous échappe complètement ? Cette visite guidée de deux heures du musée rend ses chefs-d'œuvre plus accessibles en vous donnant du contexte sur certaines des toiles les plus célèbres de la collection.

L'APRÈS-MIDI : les chefs-d'œuvre de Van Gogh

Déjeunez à l'un des food trucks de Museumplein. Si vous voulez reposer vos pieds un peu plus longtemps, passez la porte de The Burger Room, un restaurant couleur émeraude sur le thème du Magicien d'Oz situé juste au coin de la rue. Cet établissement possède même son propre mini-musée au sous-sol, avec une réplique des souliers en rubis de Dorothy.

Faites le plein d'énergie avant de repartir vers le musée Van Gogh, qui abrite la plus grande collection d'œuvres de l'artiste. Bien pensée, la visite vous guidera chronologiquement à travers la vie et l'œuvre de Vincent Van Gogh. (Les audioguides sont disponibles pour quelques euros de plus.) Les expéditions temporaires au sous-sol valent également le détour. Les billets se vendant comme des petits pains, n'oubliez pas de les réserver à l'avance.

EN SOIRÉE : promenade de santé et expérience acoustique

Après cette belle parenthèse post-impressionniste, accordez-vous une pause au Vondelpark, le plus grand parc de la ville. Baladez-vous, que ce soit à pied ou à vélo, le long de ses sentiers ombragés bordés d'arbres, en passant devant des ponts pittoresques, des terrasses de café animées, des aires de jeux, des baigneurs profitant du soleil, et même un théâtre en plein air.

Sortez du parc pour dîner au De Wijnkaart, qui sert des plats chics mais copieux accompagnés de vins provenant d'Europe de l'Est. Petit bonus : The Royal Concertgebouw, votre prochain arrêt, n'est qu'à cinq minutes à pied. On dit qu'il dispose de l'une des meilleures acoustiques au monde. C'est peut-être la raison pour laquelle Gustav Mahler, Richard Strauss et Igor Stravinsky ont choisi de se produire dans sa salle principale. Des orchestres, des concertos pour violoncelle et d'autres événements ont lieu ici presque tous les soirs de la semaine, habituellement à 20h15. Si ça vous intéresse, vous connaissez la musique : réservez vos billets à l'avance.

JOUR 3

Des personnes partageant des boissons et de la nourriture lors d'une croisière sur les canaux
Croisière sur les canaux du Captain Jack ; Photo : Tripadvisor

LE MATIN : une promenade typique sur les canaux

Passez la matinée à explorer un autre chef-d'œuvre néerlandais du XVIIe siècle : la Grachtengordel, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Promenez-vous dans ses emblématiques neuf rues (De Negen Straatjes), étroites et bordées de boutiques, qui s'ouvrent sur les canaux d'Amsterdam et valent le détour rien que pour la photo. Flânez dans le Jordaan, un quartier résidentiel tout aussi charmant. Inutile d'avoir le nez dans votre carte ! Profitez du paysage en errant d'une rue pittoresque à l'autre en toute simplicité.

VISITES DE LA GRACHTENGORDEL

  • De nombreux circuits en bateau partent de l'extérieur de Centraal Station, offrant une vue différente sur la ville via ses canaux historiques (et une excellente occasion de reposer vos pieds). Des visites ont lieu tout au long de la journée. La plupart durent une heure et sont accompagnées d'un guide ou d'un audioguide.
  • La croisière sur les canaux du Captain Jack est un favori des voyageurs et se démarque des excursions en bateau typiques au départ de Centraal Station. Les guides sont aussi sympathiques qu'enthousiastes, et la croisière vous fait passer devant un nombre impressionnant de sites incontournables en seulement 90 minutes. Cerise sur le bateau : vous pourrez vous détendre au fond d'un siège rembourré, déguster du fromage et siroter une bière (tout compris).
  • Participez à ce circuit gastronomique à pied en petit groupe à Jordaan pour goûter à ce qu'Amsterdam a de mieux à offrir, de la liqueur au gouda. Vous pourrez découvrir les spécialités nationales et vous en apprendrez plus sur leur importance dans l'histoire et la culture néerlandaises lors de cette promenade guidée de 3 h 30.

L'APRÈS-MIDI : l'histoire d'Anne Frank

Pour le déjeuner, arrêtez-vous au De Struisvogel, qui se trouve dans la cave d'une maison en bord de canal et propose un menu fixe de plats néerlandais à des prix raisonnables. Rendez-vous ensuite à la Maison Anne Frank pour visiter l'aile secrète où elle et sa famille se sont cachées pendant deux ans lors de la Seconde Guerre mondiale. Attention cependant, c'est une expérience forte en émotion. Mais d'après 60 000 contributeurs Tripadvisor, elle vaut le détour. C'est l'un des sites les plus populaires de la ville, il est donc préférable de réserver des billets avec horaire fixe bien à l'avance, car les visites peuvent afficher complet pendant plus d'un mois. Si vous avez laissé passer l'occasion d'obtenir des billets, la visite à pied Anne Frank est un bon plan de secours, ou vous pouvez simplement jeter un coup d'œil à la maison depuis l'extérieur, avant de continuer à explorer la Grachtengordel et ses paysages ensorcelants.

Avis de voyageur : « En tant qu'enseignante, j'ai parlé d'Anne Frank à mes élèves pendant de nombreuses années, mais rien ne peut vous préparer à cette expérience. Elle fait partie intégrante de notre histoire et nous nous devons de perpétuer sa mémoire. Nous pouvions tous ressentir le poids de ce qui se trouvait sous nos yeux. Impossible de rester indifférent devant un message aussi sombre et puissant, et malheureusement toujours autant d'actualité. » —@LilLondon

EN SOIRÉE : boire et manger à la hollandaise

Détendez-vous après une visite intense de la maison d'Anne Frank au classique et confortable Café Smalle, un établissement en bord de canal et l'un des « cafés bruns », un surnom qui vient de leurs intérieurs tout en bois. Pour le dîner, le Winkel 43 se trouve à seulement quelques minutes à pied et sert des spécialités locales dans une adorable maison à pignons. Essayez donc les « bitterballen » (des boulettes de viande panées) en entrée et ne manquez pas l'apple pie hollandaise avec sa chantilly en dessert.

Si vous avez encore de l'énergie après trois jours de marche, prenez un tram ou montez sur un vélo direction Rembrandtplein, une place historique animée qui regorge de bars et de boîtes de nuit. Si ce n'est pas trop votre style, le Door74, un bar à cocktails aux allures de bar underground, est une excellente manière de clôturer vos aventures à Amsterdam.

Des escales qui valent le détour

À savoir avant de partir


Avec ses longues journées, son ciel ensoleillé et ses températures agréables, Amsterdam est idéale à visiter en été (de juin à août), même si la foule est au rendez-vous. La ville est également très fréquentée en avril et mai, lorsque la pluie s'arrête de tomber et que les tulipes commencent à fleurir. Si vous prenez des congés en septembre, vous éviterez les touristes et les prix d'hôtels trop élevés, mais la météo sera moins clémente. L'hiver hollandais a tendance à être froid, humide et gris, mais les marchés de Noël et les patinoires de décembre égayent l'ambiance.



Amsterdam étant une destination touristique de premier plan, la plupart de ses attractions, boutiques et restaurants sont ouverts sept jours sur sept, mais les magasins sont parfois fermés le dimanche ou peuvent avoir des horaires d'ouverture plus courts le samedi, le dimanche et/ou le lundi.



Amsterdam a une vie nocturne animée, avec des clubs ouverts jusqu'à 3 ou 4 h du matin et des bars et des cafés ouverts jusqu'à 1 h du matin, ou encore plus tard le week-end. Les cafés ouvrent généralement vers 8 h ou 9 h, tandis que les magasins ouvrent entre 10 h et midi et ferment vers 18 h, bien que les chaînes du centre-ville restent souvent ouvertes plus longtemps.



Grachtengordel : la Grachtengordel est un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce qui signifie qu'en séjournant ici, vous résidez au cœur d'une attraction touristique. The Ambassade Hotel, réparti sur plusieurs maisons en bord de canal dans les célèbres De Negen Straatjes et datant du XVIIe siècle, est apprécié des voyageurs de par ses chambres lumineuses de charme et son emplacement exemplaire. The Toren, situé un peu plus loin de l'action dans le quartier de Jordaan, obtient des notes élevées pour son calme, son emplacement au bord du canal et son décor romantique.

Museum Quarter : un peu en dehors du centre-ville historique, mais juste à côté des principaux musées et du Vondelpark, le Museum Quarter propose des hôtels luxueux et une ambiance plus calme. The Conservatorium Hotel est une option haut de gamme à la façade historique et à l'intérieur élégant et moderne. Ses nombreuses options de restauration et boissons ainsi que son immense spa pourraient vous donner envie de rester bien au chaud, mais vous voudrez sortir du lit rien que pour aller voir les toiles Van Gogh exposées de l'autre côté de la rue.

Amsterdam-Oost : Amsterdam-Oost et d'autres quartiers plus excentrés proposent toute une gamme d'hôtels aux tarifs plus abordables, parfois jusqu'à deux fois moins chers. Un hôtel proche des transports en commun est aussi une bonne solution. Si vous voulez faire des économies, The Social Hub Amsterdam City propose des chambres simples, des espaces communs modernes et une ambiance conviviale. Certes, les jeunes voyageurs sont sa cible principale, mais cette auberge est un établissement haut de gamme. De plus, il n'est situé qu'à trois minutes à pied du métro, qui vous emmène à la Centraal Station en moins de cinq minutes.



Transports en commun : Amsterdam dispose d'un excellent réseau de transports en commun, géré par GVB, et qui comprend des tramways, des métros et des bus quadrillant toute la ville. Les tramways sont particulièrement faciles à utiliser et s'arrêtent devant la majorité des principales attractions. N'oubliez pas de biper en montant et en sortant ! Si vous prévoyez de beaucoup vous servir des transports en commun, les billets sur plusieurs jours sont un moyen simple d'économiser (mais vous pouvez aussi tout faire à pied, car les attractions sont toutes très proches les unes des autres). Le plus frustrant avec le système de transports en commun d'Amsterdam ? La plupart de ses services s'arrêtent après minuit, et les bus de nuit ne sont pas suffisants.

À vélo : mode de déplacement préféré de la plupart des habitants, le vélo a la côte à Amsterdam, et pour cause ! Vous ne trouverez pas de ville plus compacte et moins escarpée. Les pistes cyclables sont donc très fréquentées, ce qui peut être intimidant pour ceux qui ne sont pas habitués à pédaler en agglomération. Les cyclistes les moins aguerris peuvent envisager à la place une visite de la ville à vélo ou une promenade les cheveux au vent dans Vondelpark. Des vélos de location sont disponibles dans toute la ville, y compris dans la plupart des hôtels.

En taxi : Les taxis sont chers et peinent à circuler au centre-ville. Heureusement, vous n'en aurez probablement pas besoin. Leur seul mérite ? Minuit passé, ils sont l'une des uniques alternatives aux transports en commun. Des taxis sont disponibles depuis les stations de taxis ou peuvent être appelés à l'avance. Uber circule également à Amsterdam et les courses ont tendance à être moins chères.

Transfert depuis l'aéroport : le moyen le moins cher, le plus simple et le plus rapide de se rendre au centre-ville depuis l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol est de prendre le train Intercity Direct, qui part toutes les 15 minutes pendant la journée et arrive à Amsterdam Centraal en moins d'un quart d'heure. Notez que c'est Dutch Railways (NS) qui l'exploite et que vous aurez donc besoin d'un autre type de billet (GVB) pour voyager en ville. À savoir, les Amsterdam Travel Tickets d'un, de deux ou trois jours incluent les deux types de transit. Autre option de transfert depuis l'aéroport, l'Amsterdam Airport Express bus 397, qui part toutes les 10 minutes tout au long de la journée. Il est plus pratique si vous séjournez aux alentours de Museumplein ou Leidseplein.