Croisière sur péniche de Croisi Europe

Résumé d’une croisière sur la Haute Seine et l’Yonne en barge

Croisiéristes expérimentés qui connaissent à fond tous les aspects d’une sortie en mer ou sur rivière, nous n’avons par contre aucune expérience de croisière en canal sur un petit bateau. Il était donc temps de palier à ce manque.

Plusieurs compagnies offrent des croisières sur des péniches pouvant transporter entre 8 et 16 passagers, souvent à des prix exorbitants. Heureusement nous avons découvert que la compagnie CroisiEurope offrait des croisières d’une semaine sur plusieurs canaux en Europe, à des prix tout à fait abordables, surtout que ce sont des prix tout compris (pension complète, toutes les boissons, toutes les excursions) sur péniches avec un maximum de 22 passagers.

Nous avons opté pour le canal de la Loire, de Briare à Nevers sur la péniche Ms DEBORAH. Nous nous réjouissions de cet itinéraire car les excursions nous convenaient particulièrement. Malheureusement, quelques jours avant le départ, on nous informe que la navigation sur le canal de la Loire est interrompue dû à un manque d’eau. La péniche est détournée sur la Seine et suit l’itinéraire de Paris À Sens (Haute Seine et Yonne). Cet itinéraire ne correspond pas vraiment à nos désirs mais nous acceptons quand même ce changement.

Notre groupe suisse de 6 personnes est très chaleureusement accueilli par tous les membres de l’équipage (8 personnes) sur le quai de Grenelle à Paris où nous découvrons MS DEBORAH, une magnifique péniche qui sera notre nouvelle demeure flottante pour une semaine. Avec ses couleurs où le blanc et le bleu foncé dominent, la Déborah nous est immédiatement sympathique.

Nous faisons tout de suite la connaissance des 6 autres passagers qui viennent d’Angleterre, de Nouvelle Zélande et des USA. Les atomes crochus font immédiatement mouche et nous devenons vite un groupe d’amis.

La Ms Deborah, péniche gabarit Freycinet, construite en 2016, mesure 39 mètres de long et 5 de large, offre sur deux ponts 11 petites cabines très confortables, avec salle d’eau, téléviseur, coffre-fort, air conditionné, un restaurant aux grandes baies vitrées, un salon-lounge/bar, une terrasse avec jacuzzi, un barbecue et des vélos plus un pont soleil avec chaises longues. Le Wifi gratuit fonctionne sur toute la péniche. Comparé à beaucoup d’autres pénichettes que nous avons pu voir lors de notre voyage, la Deborah et ses 4 autres sœurs sont certainement les plus modernes et confortables de ce genre en ce moment.

L’équipage composé d’un capitaine, un matelot, une commissaire de bord, un cuisinier, une serveuse, une hôtesse de cabine se donnent toutes les peines possibles pour mettre les passagers à l’aise et leur offrir le meilleur service possible. Capitaine comme matelot sont toujours prêts ä donner des réponses aux questions posées mais aussi de vous chercher une boisson. La commissaire de bord est constamment présente et prend soin de tous ses passagers comme une mère poule le ferait. Le jeune chef originaire de Dijon met aussi tout en œuvre pour offrir midi et soir des repas qui conviennent à tout le monde. Ses sauces et ses desserts ont été particulièrement appréciés par tous les passagers. Suite à nos commentaires faits lors d’une croisière sur le Seine Princess il y a 2 ans, nous ne comprenons pas qu’il n’est toujours pas possible aujourd’hui d’avoir un léger buffet à midi à la place d’un menu à trois plats ! Notre jeune serveuse hongroise, toujours souriante et aimable, est à nos petits soins sans parler de l’hôtesse de cabine qui fait un super multi-job entre les cabines, les espaces publiques et la cuisine. Il ne serait pas juste de nommer une personne en particulier car vraiment tous les membres de l’équipage, sans exception, se défoncent pour offrir une croisière inoubliable.

L’itinéraire de 150 km de Paris à Sens avec arrêts à Evry, Melun, Moret-sur-Loing, Montereau Fault- Yonne avec le passage de 18 écluses n’est pas vraiment une croisière de canal mais plutôt de rivière. Ceci veut dire une différence de vitesse pour la péniche donc moins de temps de navigation par jour.

En plus des lieus d’arrêts que l’on peut visiter, des excursions sont organisées journellement, par exemple : Château de Vaux-le-Vicomte, Village de Barbizon. Château de Fontainebleau

Notre croisière sur la péniche Ms Deborah nous permet aujourd’hui de faire les commentaires suivants :

 une croisière sur une péniche ne peut être comparée à d’autres genres de croisière

 malgré tout le confort offert, il faut être bien conscient que la vie à bord se déroule sur un espace très restreint,

  ce qui requiert beaucoup de flexibilité à tout point de vue de la part de tous les passagers

 dans notre cas être seulement 12 personnes, nous a permis de prendre nos repas sur la terrasse et de n’avoir

  jamais l’impression de surabondance où que ce soit sur la péniche. Cette situation par contre peut-être

      totalement différente si le bateau est plein au maximum, spécialement pendant les périodes de mauvais temps

 l’état d’esprit entre les passagers, qui généralement sont de nationalités différentes et ne se connaissent pas, doit

  fonctionner entre tous malgré le fait que la plupart de ces passagers ne parlent pas le français

 si le mélange fonctionne, il est difficile de trouver un moyen de transport plus relaxant et agréable que de

  voyager sur une péniche

 le succès d’une péniche est grandement basé sur la qualité de son équipage. Les membres de l’équipage de l’Ms

  Deborah ont rapidement su créer un esprit de grande famille et nous ont démontrés qu’ils aiment faire ce qu’ils

  font.

 les excursions peuvent jouer un rôle important dans le choix de l’itinéraire. Ne parler ni le français ni l’anglais est

  un désavantage

Peut- on recommander de faire une croisière sur une péniche avec CroisiEurope? Oui définitivement ! L’atmosphère à bord est unique, l’itinéraire intéressant et le prix abordable en considération avec les prestations. De notre côté, cette deuxième expérience nous a donné une meilleure impression des prestations de cette compagnie malgré le fait que l’on pourrait faire encore mieux. Refaire une autre croisière sur une péniche ou autre bateau est certainement une alternative que continuerons de prendre en considération dans le future, mais sous certaines conditions.