Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de Tripadvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.
Ouvert aujourd'hui : 10:00 - 17:00
Enregistrer
  
Google
Façons de découvrir Brasserie Cantillon
à partir de 153,19 $US
Plus d'infos
à partir de 76,60 $US
Plus d'infos
Filtrer les avis
951 résultats
Note attribuée
571
260
75
24
21
Type de voyageur
Période de l'année
LangueToutes les langues
Plus de langues
Note attribuée
571
260
75
24
21
Découvrez ce qu'en pensent les voyageurs :
Filtres sélectionnés
Affiner
Mise à jour de la liste...
4550 avis sur 951
Avis écrit le 16 octobre 2017 par mobile

Une brasserie authentique. Une visite au milieu des fûts afin de comprendre la fabrique de la traditionnelle gueuze. À la fin dégustation de 2 bières. Super moment.

Date de l'expérience : février 2017
Merci jbachew
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 26 août 2017 par mobile

Sympathique visite d'une brasserie à l'ancienne. Pas trop cher (7€ par adulte) avec dégustation à la fin.
Après reste à aimer la bière à l'ancienne :-) ça c'est une autre histoire...

Durée de la visite et dégustation : 1h environ

Date de l'expérience : août 2017
1  Merci tristanrouiller
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 10 août 2017 par mobile

La visite de la brasserie familiale Cantillon en vaut le détour.

L'introduction est faite par un membre du personnel et un livret nous est donné pour accompagner la visite guidée (en pleine autonomie à son rythme) des 8 étapes clés.

Entrée adultes : 7€
Entrée handicapés : 6€
Entrée -21 ans : 6€

Une dégustation de 2 bières différentes est proposée avant de quitter les locaux.

Date de l'expérience : août 2017
Merci Anaboune
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 22 juillet 2017

La brasserie Cantillon, dont l’enseigne est un homme assis qui boit un verre de bière sur une chaise en déséquilibre (photo 1), se situe sur la commune d’Anderlecht, dans la Région de Bruxelles Capitale.

Alors pourquoi visiter cette brasserie ? Elle est très particulière car elle est petite, reprend des techniques anciennes avec du matériel ancien et utilise une levure naturelle spécifique à la vallée de le Senne (rivière qui coule à Bruxelles) afin de créer la dernière bière à fermentation naturelle au monde : le Lambic.

Comment fabriquer de la bière : nous sommes dans une brasserie et donc la première opération consiste dans le brassage de plusieurs céréales : On mélange le froment (photo 2) à l’orge malté (photo 3). Le maltage de l’orge (opération qui consiste à faire germer les grains d’orge par trempage, ce qui transforme les amidons du grain en sucres fermentescibles lors du brassage) se fait dans une malterie. La grande cuve-matière (photo 4 et 5) recueille donc froment et orge malté et l’eau chaude à 78 °. En mélangeant le tout, pour procéder à la transformation des amidons des grains en sucres. On arrête le mélangeur, on décante les matières et, par ajout d’eau chaude, on extrait les sucres du malt et du froment. Cette filtration sépare alors ce liquide qui sera pompé après filtration et les matières restantes seront recueillies comme aliment pour le bétail.

Les cuves d’ébullition (photo 6 et 7), grandes cuves avec hélices servant à mélanger le houblon au moût et d’un serpentin par lequel circule la chaleur (photo 8). On a encore la plaque du chaudronnier de la ville de Hal qui a construit cet engin (photo 9). Avant l’ébullition, on ajoute le houblon (plante grimpante qui ajoute de l’arôme et de l’amertume à la bière) suranné de 3 ans d’âge photo 10). Il est utilisé aussi comme conservateur naturel.

Après 3 à 4 heures d’ébullition, le liquide est stérile, concentré de sucres qui produiront, après fermentation, de l’alcool et du CO2. Le volume alcoolique est de 5%. Les 7500 litres de moût restant après ébullition seront amenés au bac de refroidissement (photo 11) qui n’est pas très profond, mais très étendu, en passant par un bac intermédiaire ou le houblon sera filtré.

Ce refroidissement a lieu la nuit à une température de 18 à 20°. Pour obtenir cette température de refroidissement, le brassage ne se réalise qu’en saison froide, d’octobre à début avril. Le lieu du refroidissement est important. Le moût stérile va être mis en contact avec les levures naturelles et les bactéries qui circulent dans ce grenier. D’où les ouvertures dans le toit et les toiles d’araignées, création d’une vie micro-organique unique (photos 12. Les araignées, extraordinaires prédateurs, veillent à l’équilibre biologique de la brasserie en se chargeant de l’élimination des insectes néfastes (photo 13).

Enfin, le moût est versé dans des barriques en bois de chêne ou de châtaignier (photos 14 et 15). Après quelques jours, commence la fermentation spontanée qui peut être violente (on ne ferme pas hermétiquement le tonneau).

Après 3 à 4 semaines, la fermentation sera plus lente et le tonneau pourra être fermé complètement pendant 3 ans pour produire une LAMBIC ! Il faut noter que certaines levures réduisent le taux de sucres. Au bout de 3 ans, ce taux de sucres n’est plus que de 0,2%.

Cantillon produit la Gueuze, en mélangeant les lambics de 1, 2 ou 3 ans. Les jeunes bouteilles apporteront les enzymes nécessaires à une champagnisation de son produit fini après au minimum un temps de repos de 6 mois. Au cours de cette opération, des levures mortes vont rendre la bière trouble. C’est grâce à un filtre en cinq plaques, remplies de cellulose que les dépôts seront enlevés (photo16).
On peut aussi y ajouter des fruits dont des krieken (cerises amères).

La gestion des barriques est importante : le nettoyage manuel, à l’eau et mécanique, avec l’aide d’un appareil qui fait tourner le tonneau alors que des chaînes à bords tranchants pour bien racler les parois internes (photo 17).

Enfin, le circuit de l’embouteillage, avec le remplissage de la bouteille de type « champagne » de 75 ml et 37,5 ml (photos de 18 à 24). Le produit fini : les bouteilles de Geuze (photo 25) et de Kriek (photo 26).

En permanence, il y a 80.000 bouteilles en moyenne en réserve à la brasserie Cantillon (photos 27 à 29).

A la fin de la visite, n’oubliez pas de goûter les produits finis (photo 30). Vous pouvez même acheter des lots de plusieurs produits différents (photo 31) voire même des « souvenirs » (photo 32).

Date de l'expérience : juillet 2017
3  Merci rogerhennaux
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Avis écrit le 16 juillet 2017 par mobile

La visite est très instructive sur la fabrication du Lambic et la dégustation termine la visite en beauté .le prix est très raisonnable. Le personnel est très accueillant.

Date de l'expérience : juillet 2017
Merci 3llimac
Cet avis est l'opinion subjective d'un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.
Voir plus d'avis